Domaine de Suscinio | Suscinio - Le château
C'est ici sous le porche qu’entre le duc de Bretagne. De chaque côté, le visiteur peut observer des petits bancs de pierre.
visite, chateau, suscinio, virtuelle
137
page,page-id-137,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Le château

Suscinio, par son architecture, éclaire sur les intensions de ses bâtisseurs et la vie menée au château.

 

Carte de Suscinio

 

 

gallerydecouverte

■ L´environnement

Suscinio est toujours aujourd’hui un environnement naturel exceptionnel où une faune et une flore riches ont choisi de s’installer. Un espace naturel sensible qu’il est possible de découvrir grâce au programme « Rendez-vous au marais ».

■ L’entrée du château

A Suscinio l’entrée prend toute son ampleur par la construction d’un grand logis-résidentiel autour de celle-ci qui se trouve flanquée de deux grosses tours, la Tour des Salines à gauche et la Tour Saint-Nicolas, à droite. Véritable symbole du pouvoir, elle impose la puissance du duc dès l’arrivée dans le château. C’est par ici, que le duc de Bretagne et ses invités entraient dans le château.

■ Le logis d’entrée

Le grand logis d’entrée fût érigé à la fin du XIVe et au début du XVe siècle, par les ducs Jean IV et Jean V de Montfort.

Remarquez les fenêtres de ce bâtiment. Elles nous permettent de comprendre que la vocation de ce château est avant tout résidentielle et non militaire, malgré les éléments caractéristiques du château-fort que l’on peut repérer tels que les douves, les meurtrières ou encore les mâchicoulis.

■ Le logis ouest

Le logis Ouest fût probablement construit en plusieurs étapes et achevé dans la seconde moitié du XVe siècle.

On peut y observer toutes les strates de la hiérarchie médiévale :
Au rez-de-chaussée, les caves avec les pièces de stockage pour la nourriture, le vin, le bois de chauffage.
Et aux 1er et 2nd niveaux, on y trouve les appartements, avec leurs chambres à parer, de retrait et cheminées, accessibles par la cour depuis un escalier de façade. Ce logis a sans doute accueilli des personnages de l’entourage du duc, des membres de son Conseil ou des hôtes de marque.

■ La cour

Le parcours se finit par la cour, où trois siècles d’architecture sont visibles. Vous pourrez observer le logis d´entrée avec de part et d’autre les traces archéologiques qui témoignent de l´existence de bâtiments aujourd’hui disparus.
Remarquez également le puit au centre et la présence d’un four à droite de la courtine sud. Tous ces éléments étaient nécessaires aux commodités d’un château. Et la cour était un véritable lieu de vie au Moyen-Âge avec la présence d´animaux domestiques, l’installation des différents corps de métiers, les chevaux, et les membres de l’hôtel ducal.

■ Le chemin de ronde

Ce chemin de ronde est probablement couvert au Moyen Âge. Il permet une circulation au sommet de la courtine entre les bâtiments, mais également de faire le guet, et ses mâchicoulis de lancer des projectiles lourds en cas de siège. Il possède aussi au centre une tour de flanquement, tour de défense circulaire qui permettait de protéger ses flancs. En plus de cet aspect militaire,  les archères, les mâchicoulis, et les tours de flanquement sont de véritables emblèmes de la puissance ducale.

■ Les douves

L’ensemble du château est entouré de douves d’une profondeur actuelle de 3 à 4 mètres par rapport au sol. Lors de la fondation au XIIIe siècle, il ne s’agissait sans doute pas encore réellement de douves mais de simples fossés. C’est certainement au cours des XIVe et XVe siècles, que ces fossés furent agrandis et mis en eau, afin de participer à l’ostentation du château.

■ La chapelle

Il n’en reste aujourd’hui plus que des vestiges. Chapelle du prieuré devenue chapelle ducale en 1259, elle disparaît au XVIe siècle sans que nous puissions en expliquer la raison.  Elle se trouve en bordure des douves, d’où son nom : chapelle-hors-les-murs. C’est dans cet ancien édifice qu’a été découvert le pavement exposé au domaine de Suscinio.

■ Le Pigeonnier

A l’extérieur du château, près de l’ancienne chapelle, vous pourrez observer un bâtiment circulaire. C’est un ancien pigeonnier qui servait à élever des pigeons domestiques, mets appréciés au Moyen Age.