Domaine de Suscinio | Suscinio - Le château
C'est ici sous le porche qu’entre le duc de Bretagne. De chaque côté, le visiteur peut observer des petits bancs de pierre.
visite, chateau, suscinio, virtuelle
137
page,page-id-137,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

Le château

NOUVEAU // Le Logis (vraiment) merveilleux  : Un parcours merveilleux et immersif

C’est dans les imposants espaces, parfois vertigineux, du logis Ouest que sont mis en scène les mythes qui ont imprégné la Bretagne, depuis le début du XIIe siècle jusqu’à nos jours.

Sur une majeure partie du parcours, le visiteur est guidé par l’enchanteur Merlin et se familiarise avec les principaux caractères de la légende arthurienne. La table ronde, les mondes enchantés de la forêt, de l’eau et du lac, les exploits extraordinaires des héros et la quête du Graal bénéficient d’une scénographie immersive, accessible et innovante.

Après avoir découvert, du haut d’une terrasse, la vue remarquable sur le territoire alentour, petits et grands clôturent leur parcours par la découverte des contes et légendes locaux de tradition orale, avec, un imposant diorama évoquant la légende de la ville d’Ys et celle de Saint Cornély.

Parcours susceptible d’impressionner les jeunes enfants de moins de 5 ans.

logis_merveilleux_edited

 

 

LA VISITE DU CHÂTEAU AUJOURD’HUI

Suscinio, par son architecture, éclaire sur les intentions de ses bâtisseurs et la vie menée au château.

PLAN AÉRIEN SUSCINIO-web

Le Château de Suscinio, tel qu’on le visite aujourd’hui, offre l’image d’une grande demeure du XVe siècle. De la grande cour intérieure, le regard se porte sur deux corps de logis, six tours et deux courtines. C’est une résidence à plan fermé, entourée de douves qu’enjambe un pont-levis.

En restant un château résidentiel, on peut facilement y reconnaître les éléments typiques des châteaux forts médiévaux : courtine, chemin de ronde, pont-levis, meurtrières, mâchicoulis… qui sont ici aussi bien un décor, symbole du pouvoir ducal, que des éléments de défense.

L’histoire du château de Suscinio

La construction du château de Suscinio est entamée par Jean Ier dit Leroux en second quart du XIIIe siècle. Aux XIVe et XVe siècles, le château a fait l’objet de plusieurs campagnes de travaux importants sous la dynastie ducale des Montfort. À partir de 1532, le château de Suscinio passe dans le domaine royal. De nombreux propriétaires vont se succéder au fil des siècles, tels Diane de Poitiers, Catherine de Médicis… Fortement, endommagé pendant la Révolution Française, le château est racheté en 1965 par le Département du Morbihan qui a entrepris depuis de remarquables restaurations.

Logis est avant après restaurations copie

Le château de Suscinio aujourd’hui

Le logis Est / Logis ducal

Aujourd’hui, seuls les logis Est et Ouest, construits par les Montfort sont encore en élévation. La visite commence par les 3 étages du logis Est. On peut découvrir les différents espaces qui composent le château : la salle des banquets, la chambre de retrait du duc, les étuves, la garde de robe de la duchesse… etc. Dans les différentes pièces, des panneaux donnent des explications sur l’histoire du château et des ducs de Bretagne ainsi que sur la vie quotidienne au Moyen Âge. Des objets découverts lors de fouilles archéologiques sont aussi exposés.

salles pour site internet

Admirer le pavement, « Trésor » de Suscinio

En 1975, des fouilles archéologiques conduites à l’extérieur de l’enceinte du château, en bordure des douves, révèlent le sol richement décoré d’un édifice en ruine. Il s’agit de la chapelle du château, datée du XIIIe siècle.  Ces fouilles mettent au jour un splendide ensemble de pavements de près de 300 m². Par la diversité de ses techniques et la richesse de son décor, cet ensemble est une pièce majeure de l’art décoratif dans l’architecture médiévale. Il est exposé au 3e étage du logis Est.

_E5A6690-BD